Installation d’équipements de protection dans votre entreprise

  • installation equipement protection

Comment installer des équipements de protection ?

Les équipements de protection collective (EPC) sont des dispositifs techniques servant à prévenir les risques d’accidents, de chutes, de collisions, etc. Ils sont directement intégrés dans la structure ou l’aménagement des locaux, en cela, ils ne doivent pas être confondus avec les équipements de protection individuelle, qui eux, sont destinés à la protection des employés eux-mêmes. Les équipements de protection individuelle sont portés et utilisés par les personnes qu’ils protègent. Les équipements de protection collective, eux, sont utiles à l’ensemble des personnes présentes dans l’entreprise, à proximité d’un danger.

À quoi servent les équipements de protection collective ?

Par définition, un équipement de protection collective (EPC) constitue une protection destinée à protéger le travailleur contre un ou plusieurs dangers susceptibles de menacer sa sécurité ou sa santé au travail. Il se présente sous forme d’accessoire, de barrière, de poteaux, de grille, de portail… Le rôle principal des équipements de protection collective consiste à réduire les risques auxquels les travailleurs sont exposés. Pour ce faire, ils ont vocation à interdire l’accès à une zone de danger, à recueillir des substances, des éléments ou liquides dangereux qui pourraient être projetés, ou encore à réduire les émissions de bruit, de poussière, de rayonnement…

Pour pouvoir être conforme aux exigences d’une entreprise et son secteur d’activité, l’équipement de protection collective (EPC) doit répondre simultanément aux caractéristiques suivantes : Il doit être installé de manière à opérer une action directe sur la source du risque afin de le réduire le plus possible ; Il doit être mis en place préalablement à l’exécution d’une activité, afin de prévenir les risques et non les atténuer ; Il doit être conçu de telle sorte que le travailleur n’ait pas à le manipuler pour assurer sa sécurité au travail. Ces obligations sont, non seulement régies par la législation sur les équipements de travail, mais aussi par le Code du travail. Si les équipements de protection collective ne sont pas correctement utilisés, l’employé commet une faute, qui peut constituer une faute grave professionnelle.

De son côté, l’employeur est tenu de mettre à disposition de tous ses employés des équipements de protection collective performants et en bon état. Si tel n’est pas le cas, le chef d’entreprise voit sa responsabilité pénale engagée.

Mise en place des équipements de protection collective

Les critères de sélection pour choisir les équipements de protection collective qui viendront sécuriser votre entreprise doivent concorder avec les risques et les contraintes qu’impose votre secteur d’activité. La stratégie que vous décidez de suivre, afin de réduire les situations dangereuses au sein de votre entreprise, doit figurer dans le cahier des charges votre entreprise et être régulièrement mise à jour en fonction des modifications apportées à l’environnement de travail. Ainsi, plusieurs paramètres doivent être pris en compte comme le domaine d’activité bien sûr, mais aussi les nouvelles technologies utilisées au quotidien, ainsi que les nouveaux risques présents dans votre entreprise.

Afin de vous assurer que les équipements de protection correspondent aux besoins des employés, vous pouvez vous rapprocher des institutions comme le Service de Santé au Travail qui collaborent régulièrement avec les chefs d’entreprise en effectuant des diagnostics sur les risques professionnels. En fonction de leurs résultats, les spécialistes vous conseilleront quant au type de protection à privilégier. Pour vous aider à définir vos besoins et trouver des équipements parfaitement adaptés à votre activité, vous pouvez également faire appel à un médecin du travail, qui sera le plus à même de vous orienter vers une mise en place d’équipements de protection collective adaptée aux risques pour la santé et la sécurité de vos employés. Le cas échéant, sachez que l’entreprise Boplan vous propose une large sélection de produits conformes à vos besoins.

Spécialisé dans l’équipement de protection industriel, Boplan intervient auprès des professionnels en leur proposant des barres de protection personnalisables, des plaintes, des barrières anticollision, ou encore des rouleaux de marquage au sol. Il est donc indispensable de correctement évaluer les risques et les dangers que présentent les différentes activités d’une société, afin d’adapter au mieux la mise en place des équipements de protection collective. Par exemple, si vous transformez une pièce de votre point de vente en une zone de stockage, vous devrez équiper cette dernière de barrière de protection, ou encore délimiter les zones dans lesquelles les employés sont autorisés à circuler. De même si le parking devient une zone de livraison : des marquages au sol doivent obligatoirement être visibles afin d’éviter que les piétons ne s’aventurent et s’exposent au danger.

Où installer les équipements de protection collective ?

Il existe une multitude de situations justifiant la mise en place d’équipements de protection collective. Parmi les endroits où ces dispositifs sont particulièrement efficaces, on peut noter par exemple : Le sol : il convient, afin de limiter les risques de chutes et les glissades, de s’assurer que le sol soit toujours propre et sec, composé dans un matériau naturellement antidérapant. Les zones de livraison : des barrières, des portiques, ou encore un marquage au sol efficace sont autant d’équipements de protection collective qui réduisent les risques de collision entre un piéton et un camion de livraison. Les zones de stockage : dans un hangar ou un entrepôt, il peut être utile d’installer des protections d’angles, des barrières de protection ou encore de prévoir des voies de circulation piétonne.

Ainsi, les machines et les employés ne se rencontrent pas. Les endroits en hauteur : Si vous disposez d’un élévateur, ou que votre structure prévoit des échafaudages, il convient de prévenir le risque de chute en installant des barrières performantes. Les parkings : Même s’il se situe en extérieur, le parking de votre entreprise ou de votre magasin est un lieu où les accidents peuvent survenir. Des butées de roues, par exemple, permettent d’éviter que les voitures tapent dans les poteaux. Et pour protéger ces derniers, des protections de colonne ou de pilier s’avèrent être une solution adaptée.

En résumé, installer des équipements de protection collective est une obligation à ne pas prendre à la légère. Il en va de la sécurité des employés, des clients, mais aussi de la marchandise et du mobilier.

Mots clés

EPI