Comment garder vos employés en sécurité au sein de votre entreprise ?

  • securite-employe-entreprise

Comment assurer la sécurité de vos employés ?

La sécurité au travail est un facteur à ne pas prendre à la légère. En effet, il en va des obligations de l’employeur d’assurer la sécurité physique et mentale de toutes les personnes travaillant dans les locaux de son entreprise. Certes, les accidents sont parfois inévitables, toutefois il est essentiel de prendre en considération les risques liés à une activité et de prendre les mesures nécessaires à la protection des salariés qui travaillent au quotidien. Parmi les risques principaux présents dans une entreprise, on trouve les risques liés au travail tels que les risques de chutes, de glissades, de collision, mais aussi les risques liés à l’humain comme les maladies, les burn-out, le surmenage… Enfin, il y a les risques relatifs à l’entreprise elle-même : risques d’accident, d’incendie, d’exposition à des produits chimiques ou dangereux. Découvrez donc les différentes solutions qui s’offrent aux employeurs afin de maintenir une sécurité optimale au sein de leurs locaux professionnels.

Évaluer les risques

Avant de lancer un plan d’action visant à mettre en place des règles de sécurité en entreprise, il est primordial de mener une démarche de prévention des risques professionnels auxquels vos employés sont confrontés en les identifiant. Car, la sécurité en entreprise ne se résume pas à prévenir les maladies et les accidents de travail, mais à limiter en amont les risques et les dangers auxquels sont exposés quotidiennement les employés de votre entreprise. Cela passe par une mise en place d’équipements de protection collective et individuelle adaptés à leur activité. Pour garantir le choix de mesures préventives efficaces, vous avez la possibilité de consulter un expert en prévention des risques. Une fois les dispositifs instaurés, il convient de les réévaluer chaque année, afin de s’assurer qu’ils soient toujours en adéquation avec l’évolution du milieu et des conditions de travail. En inspectant régulièrement les locaux, vous serez le plus à même de détecter une faille dans la mise en place de dispositifs de protection. Enfin, si vous êtes à la tête d’une grande entreprise, vous pouvez envisager de constituer un comité spécialement dédié à la santé et la sécurité des collaborateurs. Ce comité, pour être le plus fidèle possible à la réalité du terrain, doit être composé de membres de la direction et des employés.

Les différents niveaux de préventions

Afin de réduire les risques d’accident, et en réduire les conséquences par la même occasion, il existe plusieurs types de mesures de prévention : la prévention primaire, la prévention secondaire, la prévention tertiaire ou encore la prévention collective et individuelle. La prévention primaire, d’abord, a pour objectif d’éviter l’apparition d’un risque ou de supprimer ses causes. Les mesures mises en place ont vocation à agir sur les conditions de travail et leur organisation, en trouvant des alternatives. La prévention secondaire, de son côté, sert à éviter le danger, et non le risque. Elle se concentre sur l’individu et sa protection, et non sur l’environnement de travail. Autrement dit, le risque n’est pas supprimé, mais des équipements de protection individuelle, par exemple, sont proposés. La prévention tertiaire, elle, limite les dommages ainsi que les complications, tandis que la prévention collective concerne principalement la protection des salariés d’une entreprise dans sa globalité. En effet, la prévention collective a pour objectif de supprimer ou de réduire les situations à risques sur les lieux de travail. Il peut s’agir, par exemple, d’un revêtement de sol antidérapant, de la présence d’une barrière de protection, ou encore de la présence d’un marquage au sol clair et lisible de tous.

La formation aux risques d’accidents et d’incidents

Le meilleur moyen pour que tous les membres d’une entreprise soient au fait des règles de sécurité, est d’organiser régulièrement et de façon continue des sessions de formation et des réunions d’information. La question de la sécurité est une affaire de tous, et les employés, au même titre que les superviseurs, doivent être mis au courant des normes de sécurité auxquelles ils sont soumis. Seule une formation efficace permet de limiter les mauvais comportements engendrant des situations dangereuses. De même, des exercices d’urgence peuvent être programmés afin de guider les employés sur les bons gestes à avoir en cas d’incendie, d’explosion, ou de situation nécessitant une évacuation rapide.

Des équipements de sécurité performants

De nombreux domaines professionnels comportent des risques importants, comme le travail en hauteur, la manipulation d’objets lourds et encombrants, ou encore l’utilisation d’engin de manutention. Il est donc essentiel de protéger à la fois les personnes travaillant dans ces conditions périlleuses, mais aussi les marchandises et le matériel, au risque d’engendrer d’importantes dépenses : l’indemnisation des congés maladie en cas de blessure, la perte de marchandises, le coût des travaux de rénovation à prévoir… Que ce soit sur un échafaudage, au volant d’une grue, ou entre les rayons d’un entrepôt, la mise à disposition d’équipements de protection adaptés est le meilleur moyen de sécuriser les employés. Ainsi, pour le travail en hauteur, on équipera les salariés d’un casque de protection, d’un harnais solide, de gants, ainsi que d’un portillon de sécurité à fermeture automatique. Les conducteurs d’engins devront être formés à respecter une limitation de vitesse par exemple et emprunter des zones de circulation qui leur sont réservées. Ils devront également apprendre à lire et comprendre la signalétique. Enfin, au sein d’un entrepôt, l’installation de plinthes, de protections de rayonnage, ou encore de butées de roues pourra permettre de limiter les collisions avec les piles de marchandises. Vous l’aurez compris, la sécurité en entreprise est une obligation dont aucun employeur ne peut faire l’impasse. Heureusement, de nombreuses solutions leur sont proposées. L’important est de proposer des conditions de travail sûres, qui soient adaptées aux risques encourus. Bien entendu, en fonction de votre domaine d’activité, les mesures de protection diffèrent, mais l’objectif reste le même : assurer la sécurité de vos employés.

Mots clés

EPI